God Save the King !

Trompettes, tambours et chœurs exaltent d’une seule voix le pouvoir en place dans des œuvres qui n’ont de religieuses que les noms, et qui louent un roi bien plus terrestre que céleste. Les « monuments » composés par Haendel pour les grandes occasions déploient une musique toute entière tournée vers le registre esthétique du spectaculaire, destinée à […]

Ô temps ! Suspends ton vol…

« Ô temps ! Suspends ton vol »… le vers de Lamartine pourrait sortir de la bouche de Bellezza, la jeune allégorie du Trionfo del tempo e del disinganno de Haendel, qui cherche à échapper aux mâchoires de l’implacable Chronos, tout d’abord en s’étourdissant dans l’intensité du Plaisir de l’instant, puis en partant à la recherche d’un temps d’une autre nature. Le […]

L’Allegro, il Penseroso ed il Moderato

Georg Friedrich Haendel compose L’Allegro, il penseroso ed il moderato au tout début de l’année 1740, pendant un hiver glacial londonien parmi les plus mémorables du XVIIIème siècle. Le froid est tel qu’une foire peut se tenir sur la Tamise gelée, mais que les théâtres peinent à rester ouverts. La direction du Lincoln’s Inn Field, que loue Haendel pour […]

Haendel, Il Trionfo del Tempo

Belleza (beauté) délaisse les séductions de Piacere (plaisir) pour se résigner à l’évidente victoire de Tempo (temps) et Disinganno (désillusion) : l’austérité apparente de l’argument de peut sembler un choix surprenant pour un jeune homme de 22 ans, dont la musique brille par son exubérance instrumentale et vocale. La question de la maîtrise des passions et des choix cornéliens qu’elle induit est pourtant […]

Esther, naissance de l’oratorio anglais entre profane et sacré

L’oratorio anglais prit son envolée sous la plume de Georg Frederik Händel, qui, comme son nom de baptême l’indique, n’était pourtant pas né britannique. Une naissance presque fruit d’un hasard, portée par l’exotisme du sujet et le cosmopolitisme esthétique du compositeur. Un sujet exotique  À la différence de son contemporain J.S. Bach qui jamais ne […]

L’accordéon, de Bach à Piazzolla

Une identité sonore plurielle Le son de l’accordéon est porteur d’un patrimoine esthétique d’une diversité rare : il évoque tout à la fois les musiques populaires, le jazz, le tango, les musiques classiques et contemporaines. Inventé relativement récemment, au début du XIXème siècle, il sort du salon où il accompagnait les romances pour faire danser et […]

Le salon des miroirs

Clavecin Couchet, détail, collection du musée de la musique, Paris Au tournant des XIXeet XXesiècles, les musiciens français redécouvrent avec enthousiasme le répertoire ancien des XVIIeet XVIIIesiècles. Les pianistes éditent des recueils de clavecinistes français, dont les illustres Baricades mistérieuses de François Couperin et Rappel des oiseaux de Jean-Philippe Rameau. Les violonistes font de même, tel Delphin […]

Le clavecin français sous les doigts d’Alexandre Tharaud

Des livres de clavecin du Grand Siècle composés par Jean-Henri d’Anglebert aux œuvres qui flamboient près d’un siècle plus tard sous les plumes de Duphly et Balbastre, le panorama est complet, donnant à entendre toute l’étendue stylistique du clavecin français. La transcription des pièces, choisies pour leur adaptabilité au toucher pianistique, étend encore les très […]

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top