L’Allegro, il Penseroso ed il Moderato

Georg Friedrich Haendel compose L’Allegro, il penseroso ed il moderato au tout début de l’année 1740, pendant un hiver glacial londonien parmi les plus mémorables du XVIIIème siècle. Le froid est tel qu’une foire peut se tenir sur la Tamise gelée, mais que les théâtres peinent à rester ouverts. La direction du Lincoln’s Inn Field, que loue Haendel pour […]

Les oratorios de Haendel : airs et duos

Espérance, vengeance et réjouissance frappent avec force dans les airs et les duos de Haendel, tantôt par le moyen d’une expressivité cantabile, tantôt par celui de la plus éclatante virtuosité. Le compositeur sait aussi suspendre le chant sur les ailes de phrases immenses qui mettent l’auditeur en apesanteur, particulièrement spectaculaires dans « Eternal source of light ». Ce chant spianato se déploie […]

Haendel, Il Trionfo del Tempo

Belleza (beauté) délaisse les séductions de Piacere (plaisir) pour se résigner à l’évidente victoire de Tempo (temps) et Disinganno (désillusion) : l’austérité apparente de l’argument de peut sembler un choix surprenant pour un jeune homme de 22 ans, dont la musique brille par son exubérance instrumentale et vocale. La question de la maîtrise des passions et des choix cornéliens qu’elle induit est pourtant […]

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top