Les Cyclopes : dans la forge de Rameau

Jean-Philippe Rameau publie Les Cyclopes au sein de la Suite en ré, dans le Livre de pièces de clavecin de 1724. À la différence de la Suite en mi qui la précède, dans laquelle prennent place les habituelles allemande, courante et autres danses, pour la Suite en ré Rameau compose un ensemble de dix pièces à titres poétiques. Les Cyclopes en est l’une des plus spectaculaires, la suite étant dominée davantage par de très belles pièces tendres (L’entretien des muses, Les Soupirs, Les tendres plaintes) plutôt que par des oeuvres de virtuosité.

Les Cyclopes de Rameau ne sont pas les ogres-pâtres de l’Odyssée ; ce sont les forgerons des dieux. Bien avant Wagner et le concert d’enclumes du Rheingold, Rameau imagine pour ces créatures mythologiques martelant le métal ou la foudre des figures musicales très expressives, qui font explicitement écho à la nature et la fonction hors normes des cyclopes.

Cliquer ici pour lancer le guide d’écoute interactif

Les pages de la partition et des commentaires se tournent automatiquement mais il est également possible de les tourner manuellement. La frise temporelle permet de se déplacer dans l’oeuvre, des fenêtres pop up s’ouvrent en cliquant sur le mots soulignés. Un guide accessible aux mélomanes non lecteurs comme aux musiciens.

Le guide d’écoute est construit sur l’enregistrement pour clavecin de Blandine Rannou, avec son aimable autorisation et mes remerciements.

Posts created 26

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related Posts

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top
Tweet
Share